Québec, l'accent d'Amérique
Menu Profil Recherche

Accueil > Espace presse > Communiqués > Communiqué

Communiqué

Évaluation de la faisabilité pour la vente de vapeur à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus

Développement durable

Québec, le 8 décembre 2016 – La Ville de Québec annonce qu’elle évalue la faisabilité pour la vente de vapeur à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus. Il s’agirait d’un projet novateur de valorisation de l’énergie produite par l’incinérateur.

« Québec se démarquerait avec un projet de valorisation énergétique unique qui permettrait de récupérer l’énergie excédentaire produite par l’incinération des déchets sous forme de vapeur, a déclaré le maire de Québec, M. Régis Labeaume. Nous pourrions ainsi vendre cette énergie à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus, situé à proximité de l’incinérateur. À terme, l’hôpital serait le premier hôpital carboneutre au Québec. S’il se réalise, ce projet de partenariat avec le CHU de Québec-Université Laval (CHU) sera profitable pour l’ensemble des citoyens, car la Ville en tirera des revenus et le CHU fera des économies annuelles appréciables. »

La vente de la vapeur excédentaire produite par l’incinérateur offrirait à la Ville une occasion de valorisation énergétique stable et à long terme. Pour sa part, l’Hôpital de l’Enfant-Jésus pourrait ainsi combler ses besoins énergétiques avec la vapeur qui alimentera sa propre centrale d’énergie.

Le projet, d’une valeur de 600 000 $ inscrit au PTI 2017-2019, consiste à effectuer l'étude de faisabilité afin de déterminer les travaux requis et les plans préliminaires pour l'implantation de conduites souterraines d’environ 2 km véhiculant la vapeur excédentaire produite à l'incinérateur vers l'Hôpital de l'Enfant-Jésus.

En plus d'obtenir des revenus de la vente de la vapeur, le projet permet également de baisser de façon substantielle la production de gaz à effet de serre et les dépenses en redevances environnementales.



Com-16-529

Partagez cette page :

© Ville de Québec, 2017. Tous droits réservés.